more from
Bonsound

Limoilou

by Safia Nolin

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    Incluant le téléchargement immédiat des 13 chansons de l'album (mp3 320k, FLAC ou tout autre format que vous pourriez désirer).
    Purchasable with gift card

      $9 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Incluant le téléchargement immédiat des 13 chansons de l'album (mp3 320k, FLAC ou tout autre format que vous pourriez désirer).

    Includes unlimited streaming of Limoilou via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    Purchasable with gift card

      $10 CAD or more 

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    Incluant le téléchargement immédiat des 13 chansons de l'album (mp3 320k, FLAC ou tout autre format que vous pourriez désirer).

    Includes unlimited streaming of Limoilou via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    Purchasable with gift card

      $15 CAD or more 

     

1.
Les excuses 01:49
J’ai appris à tort que les gens se déguisent Ils attendent la mort sous le toit des églises Que sur les montagnes se couchent le matin Les années sauvages qui nous rendent humains J’ai appris à tort que tu te déguises Que tu jures fort sous le toit des églises Que sur les montagnes tu couches les femmes Que dans ta bouche les chansons rendent l’âme Quand l’envie brûlera nos dieux Quand la mort brisera ses vœux Quand la raison fendra en deux Ravale tes os Excuse-toi au feu Ravale tes eaux Excuse-toi au feu
2.
La laideur 04:49
J'ai pris la poudre d'escampette J'ai jamais dit où j'allais J’ai pris goût à disparaître Je sais même pas où j'm'en vais Ça peut pas être pire qu'ici Ici je meurs à petits cris Ça peut pas être plus mauvais J'irai là où il fait moins laid Toute seule, je m'en vais toute seule Sans peur, j'avance sans peur Ailleurs, j'irai ailleurs Mais j'ai menti parce qu'au fond j'ai peur La poudre est toujours dans ma poche Je sais pas qui je veux être J'ai peur que quelqu'un me reproche De pas avoir su quoi en faire D'avoir gaspillé ma chance De m'être noyée dans ce monde immense D'avoir pris la solution La plus proche de la déception Toute seule, je m'en vais toute seule Sans peur, j'avance sans peur Ailleurs, j'irai ailleurs Mais j'ai menti parce qu'au fond j'ai peur Écoute pas c'que j'dis Je sais pas j'suis qui Je me suis crue forte comme le vent La naïveté d'un enfant
3.
Technicolor 03:15
Quand mes oiseaux Te perceront la peau Dans les trous d’eau Je trouverai les mots Dans une autre langue Pour être sûre de comprendre Que ton visage est creux Que le mien serait mieux Contre, contre, contre le tien Dans le tombeau Il pile sur ma peau Il crache le morceau Dieu châtie de trop haut Je parle technicolor J’ai pas peur de la mort Avant qu’il soit trop tard Dépose ton corps Contre, contre, contre le mien
4.
Aujourd’hui, demain Peut-être que si ma tête quittait mon corps Et que mon sang virait de bord Peut-être que si mes mains touchaient le fond Et que ma langue tournait en rond Aujourd’hui, demain
5.
Ce matin 03:37
C’est facile de voir Marcher dans le noir C’est facile de croire Les promesses de mort C’est que t’as perdu ta tête ce matin Ce qui me cause, ce qui me cause C’est que t’as perdu ta tête ce matin Ce qui me cause bien du chagrin Si le frisson gagne tous les pas de course que je bois le soir C’est le vent qui parle au rythme un peu sourd de l’organe accessoire Ici la ville est morte, ici la ville est morte ci-git la ville C’est que t’as perdu ta tête ce matin Ce qui me cause, ce qui me cause C’est que t’as perdu ta tête ce matin Ce qui me cause bien du chagrin C’est que t’as perdu ta tête ce matin Ce qui me cause, ce qui me cause C’est que t’as perdu ta tête ce matin Ce qui me cause bien du chagrin
6.
Les Marées 04:14
Dans le labyrinthe Sous les conifères Les voix entremêlées Soûlées à l’absinthe Dans l’été d’hier Les mots entrecoupés Et la guillotine pleure Sa larme tranchante Éteint le son du fleuve Et me hante Les marées me montent Contre l’île et la pluie Les marées me montrent Comment vivre la nuit J’ai passé l’hiver À battre le rien Mais elle est plus forte L’astre est un pervers Le décompte lunaire Achève et m’emporte Et la guillotine pleure Sa larme tranchante Éteint le son du fleuve Et me hante Les marées me montent Contre l’île et la pluie Les marées me montrent Comment vivre la nuit Comment vivre l’ennui
7.
Igloo 04:30
Les nuages s'écroulent sur ma tête La mer avale mes pieds Le vent comme un sale traître S'amuse à me faire plier Et tout bonnement, je perds la carte Sans jamais vraiment retrouver ma place J'erre comme un fantôme amnésique Dans les maudites rues de Limoilou Sous le regard du hibou de plastique En Basse-Ville y'a mon igloo Sans voir ni entendre personne J'parle qu'avec moi-même Et la nuit j'abandonne le débat Et j'essaie de me taire J'ai pris connaissance de la fonte Que tout le monde y trouve son compte J'erre comme un fantôme amnésique Dans les maudites rues de Limoilou Sous le regard du hibou de plastique En Basse-Ville, y'a mon igloo J’ai jamais eu besoin Mais toute seule, y fait froid Mon ombre, tu peux revenir Je promets de ne plus te fuir J'erre comme un fantôme amnésique Dans les maudites rues de Limoilou Je vais brûler l'hibou de plastique Et faire une rivière de mon igloo
8.
Ma tête sur le trottoir Ta fête dans un miroir J’ai peur de comprendre à l’envers De te voir valser par terre J’ai cru entendre l’écho D’un désir d’un peu haut Tes lèvres rouges de vin Et moi qui manque ta main Prends-moi par le bras Prends-moi pas le bras Ne me touche pas Ne me touche pas Parle-moi tout bas Parle-moi tout bas Ne me regarde pas Ne me regarde pas Ma face dans tes cheveux J’en croirais presque Dieu L’alcool dans l’air négligé J’espère va bientôt s’embraser Tu vas tu viens vers eux Sous mon regard plus vieux Ton chandail noir de laine Je crois pas t’avoir vu plus belle Prends-moi par le bras Prends-moi pas le bras Ne me touche pas Ne me touche pas Parle-moi tout bas Parle-moi tout bas Lâche mon bras Pis oublie ça Prends-moi par le bras Prends-moi pas le bras Ne me touche pas Ne me touche pas
9.
C’est noir dans ma tête C’est blanc dans mes rêves Les autres passeront par d’autres chemins que moi Les autres passeront par d’autres chemins que moi Tard le soir, quand il vente Toi tu sors, le couteau dans mon ventre
10.
Si seulement 02:05
Prends le pas mal Mais quand tu danses La tête me tourne Tes pieds se balancent Et tu te crèves À la foule Si seulement Si seulement Si seulement J’avais su que tomber ça brise les os Quand tu chantes la nuit Mon coeur se salit Ton âme reste cachée Renaît sur le plancher Je peux pas y voir Je peux pas y croire Que si seulement Si seulement Si seulement J’avais su que tomber ça brise les os Lève les bras Que renaisse la tempête T’en vas pas sinon j’arrête Lève les bras Que renaisse la tempête T’en vas pas sinon j’arrête Si seulement Si seulement Si seulement Si seulement Si seulement Si seulement Si seulement Si seulement j’avais su
11.
J’ai reçu ta carte hier Une missive du temps des fêtes De papier rouge et vert De l’or pour les plus fiers Je sais pas si je vais venir Laisse-moi le temps d’y réfléchir Je passerai Noël sur un avion Sur un bateau au milieu de l’eau Noël sur une montagne En Espagne, en Bretagne Noël sur la lune Ou peut-être sur Saturne Noël, Noël partout Sauf chez nous J’irai pas chanter l’hiver Ou accrocher des lumières Danser autour du sapin Pis faire semblant d’être bien Je veux pas être méchante Mais je serai absente Je passerai Noël sur un avion Sur un bateau au milieu de l’eau Noël sur une montagne En Espagne, en Bretagne Noël sur la lune Ou peut-être sur Saturne Noël, Noël partout Sauf chez vous T’auras beau tout décorer Du plafond jusqu’au plancher À minuit je serai loin Et j’aurai pu besoin De toi, de personne De l’été ou de l’automne Je passerai Noël sur un avion Sur un bateau au milieu de l’eau Noël sur une montagne En Espagne, en Bretagne Noël sur la lune Ou peut-être sur Saturne Noël, Noël partout Noël partout
12.
Acide 02:57
Le cœur est tombé Je suis lucide Les rôles ont changé Tout est acide Les corps en suspens La morsure à blanc Le cœur est tombé J’hallucine J’ai perdu le raccourci Qui mène à la guerre De ma tête à l’agonie Qui te voit en traître Entre en moi comme une arme Au cœur de nos frères Entre en roi comme si tu voulais me faire taire Le cœur est tombé Je suis lucide Les rôles ont changé Tout est acide Les corps en suspens La morsure à blanc Le cœur est tombé J’hallucine Le cœur est tombé J’hallucine La vie me tord les bras La vie me tord les bras La vie me tord les bras La nuit dans mes bras Dans mes bras Dans mes bras
13.
Une gifle morte un poing coureur Dans la gorge un goût de fleur Pourrir par devant et l’intérieur Des scénarios de moi qui meurt Berne-moi à reprise Je me laisse me faire croire Qu’aujourd’hui j'agonise Et demain de te voir Tu marches pieds nus sur le moment Je cours derrière le cœur vibrant Tu ne me feras pas goûter le ciment Je le jure de mon vivant Berne-moi à reprise Je me laisse me faire croire Qu’aujourd’hui j'agonise Et demain de te voir

credits

released September 11, 2015

license

all rights reserved

tags

about

Safia Nolin Montreal, Québec

contact / help

Contact Safia Nolin

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Safia Nolin, you may also like: